Deutsch Français Italiano

Délai d'avertissement à CFF P

Au vu de la situation difficile à la division Voyageurs des CFF et dans d’autres compagnies de chemins de fer qui travaillent avec le programme de répartition SOPRE, les tours sont attribués toujours plus tard au personnel des locs et les changements sont annoncés aussi très tard. De plus, les chantiers sur le réseau ne facilitent pas les choses.

Théorie

Ceux qui ne sont pas soumis à des rotations mensuelles se verront attribuer des tours moyennant le respect des délais suivants: Lu: Ve à 14h / Ma: Ve à 16h / Me: Lu à 16h / Je: Ma à 16h / Ve: Me à 16h / Sa: Je à 14h / Di: Je à 16h.

Concernant les changements dans les tours de plus de 10 minutes, on a convenu avec la CoPe P ZF qu’entre le 30.6.2018 et le 27.8.2018 aucun sms ne sera envoyé. La charge de travail que représente la consultation accrue des sites SOPRE et TIP2 au sujet des modifications est compensée à raison de 5 minutes par tour et à fin octobre, le temps sera inscrit dans les décomptes de temps.

Pratique

Très souvent, les demandes de changement du début ou de la fin du service ne sont pas faites par téléphone. De plus, l’attribution des tours n’est pas faite dans les délais prescrits.

Ainsi par exemple, jusqu’à la fin du travail le jour précédent, le travail n’est pas attribué pour le jour suivant et on ne connait pas l’heure du début du travail. Donc l’entreprise n’occupe pas les gens. La CCT CFF, art.16.2 règle ce qui suit: Si aucune affectation n’est attribuée 36 heures avant le début du tour de travail, une durée de travail moyenne de 420 minutes, ou la durée de travail effective si celle- ci est supérieure, est prise en compte.

Cette situation est regrettable et donne lieu à des réclamations. Malgré tout, nous devons nous at- tendre à ce qu’elle dure. L’employeur peut craindre que le personnel des locs prenne son service avec la même flexibilité que celle qui est montrée pour la répartition du travail.

Le potentiel de conflit et de frustration est très grand, pas seulement au niveau du personnel des locs mais aussi parce que cette situation interfère avec les loisirs, le temps de repos et la vie privée.

Nous n’avons jamais convenu qu’avec l’introduction de SOPRE et les problèmes qui en découlent, nous allions renoncer pendant des années aux règlementations de la CCT et des BAR et à une répartition du travail planifiable.

SOPRE

On nous a confirmé que la qualité de SOPRE reste mauvaise, malgré tout nous devrons travailler avec SOPRE au minimum durant les 4 prochaines années. La planification est actuellement effectuée 2 à 3 jours à l’avance au lieu des 3 à 4 semaines prévues. Les CFF sont d’accord avec nous sur le caractère inacceptable des entorses à la LDT.

Ces derniers jours chez Thurbo, toutes les attributions et les voeux du personnel pour novembre 2018 ont été effacés par SOPRE. L’automatisation et le passage au numérique devraient être tout autre chose que cela!

Etant donné qu’avec SOPRE seules les données des 4 derniers mois sont disponibles, nous recomman- dons vivement d’enregistrer les répartitions régulièrement (print screen). Ceci afin d’avoir les preuves nécessaires en cas de retard dans la prise des heures suite à un solde négatif à la fin de l’année.

Revendication

La commission du personnel et les partenaires sociaux demandent une augmentation du temps de préparation des tours ou une bonification pour la situation insatisfaisante, la surcharge de travail et la flexibilité maximale du personnel. La revendication est présentée communément par la LPV et le SEV, transfair et le VSLF. Au vu de la situation, nous devons compter sur la compréhension des CFF qui doi- vent entendre notre demande.

Récolte de signatures

Un mécanicien de locs a récolté plus de 180 signatures à lui seul à Zurich. Il revendique une hausse de la compensation en temps forfaitaire journalière de 8 à 28 minutes.

Motivation:

  • „Le mécanicien de locs […] a besoin d’avoir des outils de travail impeccables et la tête libre de tous problèmes. Mais les deux sont de moins en moins sûrs car chaque jour il doit:
  • faire les mises à jour et les nouvelles installations de divers app et programmes;
  • résoudre ensuite les problèmes informatiques;
  • demander de l’aide cas échéant aux collègues présents et compétents;
  • év. s’adresser au bureau de spécialistes;
  • rechercher le nombre énorme d’informations dans le VAR et les infos Zf et les traiter;
  • traiter et enregistrer les mises à jour reçues pour les divers règlements et prescriptions;
  • réaliser sur le terrain que dans la pratique, les choses ne sont pas toujours la même chose que dans la théorie (NBA, LISA, Spexx, etc.);
  • interpréter juste SOPRE et faire des recherches pour pouvoir effectuer le service correctement;
  • et le plus important; ne pas être distrait pendant le travail (surtout pas par tous les points préci-tés)!“

La LPV soutient les revendications fondées et dûment motivées. 06 septembre 2018

 

 

LPV / SEV, Responsable Ressort P, MDK VSLF Nr. 569, HG


Artikel erstellt am: vendredi, 7. sept.. 2018, 22:15 Uhr
Zuletzt aktualisiert am: mercredi, 31. oct.. 2018, 22:15 Uhr